Au fil des mois depuis la sortie des consoles de nouvelles générations, Razer se penche de plus en plus sur le développement de périphériques dont le point central est la polyvalence. Ce fut le cas du Barracuda X, le casque multiplateforme du Californien, du kraken, et c’est désormais au Razer Kaira Pro de montrer ce dont il est capable.

Davantage pensé pour les consoles, avec une version PlayStation et une autre Xbox, le Razer Kaira Pro se distingue sur pas mal de points à commencer par sa fonctionnalité HyperSense qui n’est autre qu’un moteur de retour haptique … autrement dit, le casque émet des vibrations en fonction du son qui y est diffusé. Je vous en parle avec ce test du Kaira Pro, version PlayStation.

Crédits : Matthieu Legouge

Design : un casque Razer comme les autres ?

Qu’il s’agisse de la version Xbox comme du modèle PlayStation, Razer a bien fait les choses en adaptant l’esthétique de son casque gaming avec celle des dernières consoles. Le modèle en ma possession pour ce test marie un bandeau et des fourches blanches avec des oreillettes noires et quelques éléments métalliques à l’effet brossé. Le casque sembler solide, mais je dois bien dire qu’à la vue du tarif affiché (219,99 € à son lancement), je m’attendais à quelque chose qui sonne davantage premium. Les plastiques semblent assez bon marché sur le Kaira Pro, heureusement, l’arceau et les éléments en alu apportent un bon sentiment de solidité et il est vrai que le casque parait moins cheap que le Barracuda X notamment.

Crédits : Matthieu Legouge

Le Kaira Pro n’en demeure pas moins un casque bien construit et ça se ressent lorsqu’il s’agit d’évoquer le confort qu’il procure. L’amplitude de réglage sur la hauteur est idéale pour la plupart des morphologies, les oreillettes sont quant à elles assez souples et peuvent légèrement s’ajuster sur l’axe vertical, mais surtout elles autorisent une rotation à 90° afin de porter le casque autour du cou très confortablement et sans aucune gêne.

Crédits : Matthieu Legouge

Au déballage, on retrouve un câble USB-A vers USB-C qui permet de charger le casque, un adaptateur USB-C vers USB-A pour connecter le dongle aux appareils dépourvus de ports Type-C, le dongle, et enfin le micro amovible avec sa bonnette. Un petit mot sur le dongle dont la forme allongée est idéale pour le connecter sur un smartphone compatible.

Fonctionnalités : haptique, sans fil, multiplateformes, il ne lui manque … qu’un câble !

Razer a fait le choix de proposer un casque exclusivement sans fil. Sa polyvalence est toutefois assez large puisque nous avons le choix entre le dongle et son adaptateur ou une connexion via Bluetooth. Je regrette toutefois de ne pas y trouver une liaison filaire afin d’utiliser ce casque avec une variété d’appareils autrement plus importante.

Sur PC, aucun logiciel n’accompagne la version PlayStation de ce casque. C’est pourtant le cas sur Xbox, mais il faut s’en passer ici. Ce n’est peut-être pas plus mal que Razer n’ait pas rendu ce casque compatible avec sa solution Synapse (sur PC) que je trouve personnellement un peu trop lourde et intrusive. C’est vrai d’autant que toutes les fonctionnalités se gèrent facilement en utilisant les commandes dispatchées sur les oreillettes droite et gauche.

Crédits : Matthieu Legouge

J’ai mis très peu de temps à me faire à l’usage des deux molettes, des trois boutons et de l’interrupteur pour mettre le micro en sourdine, malgré que certains boutons partagent plusieurs fonctions. C’est le cas de celui qui permet la bascule entre la connexion avec le dongle et la connexion Bluetooth (après un appui long), les appuis courts permettent de changer la signature sonore avec différents modes, par exemple pour amplifier les basses ou au contraire pour lisser la courbe des basses et augmenter les aigus afin d’avoir un meilleur rendu dans les jeux de tirs. Concernant la connectivité, je suis ravi de voir que le casque nous permet réellement de switcher d’appareil en un seul clic. La molette de gauche est utile pour contrôler le volume, tandis que celle de droite permet de gérer la balance entre l’audio du chat et du jeu, une fonction bienvenue et même indispensable sur un tel casque. Enfin, mis à part le bouton d’alimentation, le dernier permet d’activer ou désactiver la technologie Razer HyperSense, ou de l’ajuster sur trois niveaux d’intensité.

Razer HyperSense : une technologie haptique qui change tout ?

Je vous le dis d’entrée : il est inutile de casser sa tirelire pour ce casque si ce n’est pas pour profiter de la technologie de retour haptique Razer HyperSense. À ce compte, il vaut mieux partir sur le modèle Kaira de base bien qu’il s’agisse d’un produit un peu moins alléchant aussi sur d’autres points (transducteurs, microphone, coussinets et autonomie).

Sceptique au départ, je dois bien dire que la fonction haptique de ce casque m’a séduite. Les vibrations émises dans les oreillettes renforcent clairement le sentiment d’immersion. C’est surtout agréable en jeu, mais rien n’empêche d’en profiter pour regarder un film d’action ou écouter de la musique vitaminée. En revanche, le dernier niveau d’intensité est beaucoup trop fort pour moi, les vibrations me font bourdonner les tympans. Elles sont néanmoins subtiles et intéressantes sur le premier ou le second niveau d’intensité.

L’effet est vraiment réussi et j’ai pris plaisir à parcourir certains jeux contemplatifs comme The Witcher 3 ou essayer de performer sur des FPS comme Apex Legends et Call of Duty. Sur ces derniers titres, je trouve tout de même que les vibrations donnent un effet plus profond au son, agréable d’un côté, mais d’un autre il peut parfois empêcher de bien discerner les mouvements ennemis lorsqu’il y a des détonations un peu partout. Bref, je n’aurais pas craqué sur un casque de ce type sans l’avoir auparavant essayé ; une fois adopté, sa polyvalence, son confort et sa technologie haptique font la différence … et le son dans tout ça ?

Kaira Pro : un son typé et chaleureux, la signature Razer

Heureusement, il est possible (comme mentionné plus haut) de changer de profil audio à l’aide d’un simple bouton. Car, il est vrai que je ne suis pas tout à fait friand de la signature Razer par défaut, ce qui n’est évidemment pas le cas de tout le monde et je comprends bien que certains apprécient ce son typé gaming et assumé de la part du fabricant californien.
La différence entre le Kaira et le Kaira Pro se fait aussi du côté des transducteurs. Le Kaira Pro embarque les Razer TriForce, des haut-parleurs en titane avec un diamètre de 50 mm. Naturellement, le son est plus ample et précis grâce à ces derniers, les basses fréquences en profitent allégrement, mais le Kaira Pro sait aussi se montrer convaincant sur le reste du spectre. Reste cette signature sonore quelque peu déséquilibrée à mon goût, idéale pour jeux contemplatifs et les amateurs de musique électronique.

Crédits : Matthieu Legouge

Les performances de ce casque sont moins convaincantes en ce qui concerne le micro. La captation supercardioïde parvient à limiter les bruits de fond en se focalisant sur la voix. Nous profitons également d’un léger retour son afin de ne pas trop se sentir isolé, un atout important en considérant que les oreillettes assurent d’excellentes prestations en matière d’isolation passive. Le microphone assure l’essentiel, la voix est retransmise avec une certaine clarté, mais avec un manque flagrant de naturel. Mes camarades m’ont également fait remarquer à plusieurs reprises « m’entendre de loin », le micro doit en effet être parfaitement positionné pour capter la voix comme il faut. Rien de rédhibitoire, mais j’en attendais un peu plus sur ce point pour un casque à ce tarif.

L’autonomie du Razer Kaira Pro

Le Razer Kaira Pro dispose d’une belle longévité avec une charge complète, environ 50 heures. C’est toutefois sans compter l’activation de la technologie haptique qui, selon son intensité, va pomper la batterie du casque à une vitesse éclaire. À intensité maximale, ne comptez pas sur plus de 11 heures de batterie ! Je regrette également qu’il n’y ait aucun indicateur de batterie, tel qu’une LED d’état avec différents coloris par exemple. Le casque nous indique qu’il doit être chargé par une simple voix féminine dans les oreilles, et j’ai parfois été pris au dépourvu en pleine partie. La charge est assez rapide et, heureusement, il est possible de charger le casque pendant qu’on l’utilise, bien que le câble fourni soit tout de même un peu court. Pour terminer, il n’y a aucun moyen de désactiver l’éclairage RGB sur les deux oreillettes. Celui-ci est assez discret, il s’agit simplement du logo Razer, sa désactivation aurait toutefois pu nous faire économiser un peu de batterie. Terminons par préciser que le casque s’éteint automatiquement après quelques minutes lorsqu’aucun son n’est joué.

Notre avis sur le casque Razer Kaira Pro

Razer a accouché d’un casque qui donne (presque) entière satisfaction sur tous les points. Ses haut-parleurs TriForce puissants et précis, sa technologie HyperSense avec un retour haptique très intéressant et immersif, sa polyvalence bienvenue, et ses différentes fonctionnalités, font de lui un casque parfaitement recommandable si vous jouez sur PlayStation ou sur plusieurs plateformes (ordinateur et smartphone notamment).

Il y a toujours quelques petites choses à reprocher à un tel produit, pour la simple raison que Razer commercialise ce casque avec un tarif qui est loin d’être accessible à tout un chacun. Parmi ces petites choses, je pointerai surtout du doigt le choix des matériaux, sans doute un peu trop bon marché pour le tarif demandé, et bien sûr l’absence d’une connexion filaire. Enfin, le microphone me semble en deçà de ce que proposent certains concurrents. Hormis ces quelques faiblesses, le Razer Kaira Pro figure parmi les meilleurs casques que l’on puisse s’offrir lorsque l’on joue principalement sur consoles.

Les plus :

  • Retour haptique immersif et loin d’être gadget
  • Un son puissant, chaleureux et coloré
  • Balance audio directement sur le casque
  • Pas besoin de logiciel

Les moins :

  • Une autonomie faiblarde en utilisant HyperSense
  • Un son trop typé par défaut
  • Des matériaux parfois discutables
  • Bon microphone, mais en retrait à ce tarif
Razer Kaira Pro - Casque sans fil double pour PlayStation 5 avec haptique (Razer HyperSense, diaphragme de 50 mm, microphone cardioïde Hyperclear, contrôle du volume, RGB Chroma) Noir-Blanc
Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

A Propos de l'auteur

Matthieu Legouge

Immodérément passionné par la musique, les jeux-vidéo, et le hardware, je navigue au gré des notes et des fréquences et vais partout là où la Tech me mène.

Retrouvez moi sur Twitter pour suivre mes aventures, partager nos idées et discuter de tout et de rien : @_UglyToe

Votre commentaire

Pourquoi nous faire confiance ?Pourquoi nous faire confiance ?
Nous nous efforçons de trouver les meilleurs produits high tech pour chaque catégorie. Nos conseils sont objectifs et non sponsorisés par des marques. Notre équipe compare et analyse des centaines de produits pour vous présenter un panel représentatif. Les produits coup de coeur sont signalés par une étoile. Il ne vous reste plus qu'a acheter au meilleur prix grâce à nos comparateurs de prix.