Aujourd’hui, on va s’intéresser à la tablette Huion Inspiroy Ink H320M, une tablette graphique filaire étonnante qui propose une double utilisation avec une face avant tablette classique, et une face arrière e-paper passif à utiliser sans ordinateur. À moins de 75€ est ce que cette tablette Huion est celle qu’il vous faut ? Réponse avec ce test !

La boîte de l’Inspiroy Ink, à la finition très soignée, donne un feeling premium à la tablette avant même son déballage, avec ses marquages noir sur noir très élégants.

À l’intérieur, on trouve :

  • Un petit mot sympa de la part de Huion avec sa petite mascotte
  • Le lien de téléchargement du manuel ainsi que les infos de garantie
  • La tablette, avec son design épuré et sa finition noire impeccable
  • Un petit livret d’instruction d’installation
  • Un petit chiffon en textile doux
  • Le stylet sans pile à deux boutons
  • Le socle de support pour le stylet qui renferme un lot de 8 pointes de rechange
  • Le câble USB-C pour relier à l’ordinateur, et ses adaptateurs pour relier au smartphone Android
  • Un sachet de 10 pointes de rechanges en cadeau
  • Également en bonus, une pochette de transport revêtue d’une texture imitant le cuir, avec deux petits aimants pour maintenir la fermeture du rabat

À l’installlation sur l’espace de travail, la tablette présente un look soigné qui ne fera rougir aucun graphiste. Ses mensurations en font d’ailleurs un très bon compromis entre surface de dessin suffisante et compacité pour pouvoir la transporter partout.

Avec son épaisseur de 9mm pour un poids de 450 g, la tablette mesure 305,4 cm de large sur 179,6 cm de haut, avec une surface de travail s’étendant sur 22,86 cm de large sur 12,7 cm de haut.

Pour la mise en service, on branche le câble USB-C, on installe le pilote, et c’est parti !

La surface de la tablette, lisse et agréable, se fait très vite oublier pour permettre de se concentrer sur le dessin à réaliser. Les 8192 niveaux de pression sont très appréciés pour permettre une expression naturelle dans nos logiciels de dessin, et l’inclinaison du style est reconnue avec un angle de 60°.

Le panneau de configuration Huion présente l’essentiel des fonctions de la tablette.

On y trouve :

  • un éditeur de raccourci pour assigner des combinaisons de touches sur chaque bouton présent sur la tablette et sur le stylet,
  • le réglage de courbe de sensibilité à la pression
  • le paramétrage de correspondance entre zone sur la tablette et zone à l’écran
  • et l’écran d’informations système qui permet aussi de vérifier les mises à jour

À l’usage, la tablette remplit pleinement son rôle et permet d’effectuer tout ce qu’on lui demande avec une ergonomie naturelle et un confort très apprécié grâce ses proportions équilibrées.

Connectée à un appareil Android à l’aide de l’adaptateur fourni, la tablette permet de contrôler les logiciels de dessin comme l’app gratuite Huion Draw qui devient au fil des versions de plus en plus complète et agréable à utiliser.

C’est à l’arrière que se trouve la fonction la plus originale de cette tablette, avec une surface e-paper autonome, à utiliser donc sans ordinateur. Cette face offre un espace de dessin à usage unique, avec un trait clair sur fond noir. L’unique bouton disponible à côté de l’écran permet de tout effacer pour recommencer. Le contraste de cet écran est un peu faible et nécessite de se trouver à côté d’une bonne source de lumière car il n’y a pas de rétro-éclairage. Personnellement je trouve un peu dommage qu’il n’y ait pas de fonction de transfert de ses croquis sur l’ordinateur, cette face se résume à une surface de brouillon effaçable, comme un bon vieux télécran.

Est-ce que cette tablette Huion est une réussite ? Assurément oui ! Avec un prix d’achat de moins de 80€, on profite d’une tablette filaire précise, qui offre toutes les fonctions d’expression attendues, à l’ergonomie agréable. La face arrière est un plus, même si pour ma part, son utilisation est moins évidente à cause du manque de constraste et de l’absence de fonction de sauvegarde.

Avec l’Inspiroy Ink H320M, Huion permet aux graphistes débutants comme confirmés de s’équiper sans se ruiner.

A Propos de l'auteur

William Lamy

Graphiste, musicien, compositeur et ingé-son, je suis surtout mordu de nouvelles technologies !

Votre commentaire