Lorsque l’on débute son activité, le premier réflexe est souvent de limiter les dépenses au strict minimum, et souvent l’hébergement web est une dépense sur laquelle on peut rogner, sachant qu’il existe des petits hébergements web mutualisés a 1 à 2 €/mois, c’est souvent amplement suffisant pour lancer son site internet.

Augmentation du trafic web, les problèmes commencent ?

Avec une croissance de trafic significative, les petits hébergements mutualisés ont, si vous êtes chanceux simplement une tendance à saturer ( ralentissements du point de vue internanute ). Si vous êtes malchanceux, et que vous avez un prestataire qui limite le volume de transfer autorisé votre site web sera tout simplement mis HORS SERVICE ! Et la c’est la catastrophe car en plus de ne plus avoir de trafic vous allez aussi perdre en référencement naturel, dès lors que le robot de Google découvrira que votre site « n’est plus de ce monde digital », il vous fera disparaitre progressivement des résultats de recherche.

Si vous optez pour un hébergement mutualisé, vérifiez les points suivants avant de commander :

  • Possibilité de faire évoluer l’offre sans interruption de service
  • Fuyez les offres soit disant illimitées à bas prix, l’hébergement internet illimité pas cher n’existe pas.

En fonction de votre cas personnel, vous aurez peut être besoin d’installer des logiciels spécifiques sur votre hébergement, dans ce cas il vous faudra louer un serveur dédié, afin de pouvoir configurer exactement les solutions techniques dont vous avez besoin, mais attention car administrer un serveur dédié est l’affaire de professionnels, ne s’improvise pas Administrateur Système qui veux !

Le point clé est de bien choisir dès le départ son hébergeur web et surtout le type d’hébergement ( mutualisé, serveur dédié, serveur virtualisé ) afin de ne pas se trouver devant une situation ou il faut migrer le site d’un serveur vers un autre, cette opération étant toujours un stress supplémentaire dans la vie de l’entreprise.

 

A Propos de l'auteur

Patrice

Passionné d'informatique depuis l'enfance, je suis aussi programmeur C/C++ Objective C pour PC, Mac, iOS. Bloggeur pour DigitallyOurs à mes heures perdues.