Tu es au choix developpeur, copy-writer, ou encore community-manager. Tu passes tes journées de boulot devant l’ordinateur, et tes soirées de loisir aussi. Et quand tu n’es pas devant l’ordinateur, tes yeux se portent vers d’autres écrans. Tout ça a des avantages, mais au moins un inconvénient majeur : tu as forcément mal aux cervicales à un moment ou un autre. Que faire alors pour prévenir ces douleurs à la nuque ? Ou pour espérer les faire passer plus vite ? Voilà 5 conseils spécialement conçus pour tous les travailleurs du web.

Changer souvent de position

Peut-être as-tu la chance de pouvoir travailler parfois debout, par exemple sur un bar. Ou tout simplement sur une tablette qui se règle en hauteur. Profite de cette chance ! Travailler debout va positionner ton corps et tes cervicales dans une autre position. Tu auras bien sûr toujours les muscles du cou contractés, mais d’une manière différente. Cela diminuera les douleurs très localisées en fin de journée.

Si tu ne peux pas te mettre debout, essaie au moins de varier les positions assis. Par exemple, change de chaise de bureau, assis toi sur un gros ballon, ou sur un tabouret sans dossier. Tu peux aussi appuyer ta tête contre tes mains. On n’est plus à l’école, on peut maintenant s’avachir sans crainte de se faire réprimander !

Faire des pauses régulières

Des pauses d’écran d’ordinateur régulières ont de multiples avantages. Elles sont en premier lieu bonnes pour la créativité. Les idées nous viennent souvent plus vite quand on n’est pas face à l’écran. Mais elles sont surtout bonnes pour prévenir les douleurs des cervicales.

Essaie de te mettre debout et de faire quelques pas au moins toutes les heures, voire toutes les demi-heures. Regarde plus loin qu’à 30 cm, cela reposera tes yeux, mais aussi ton cou. Il n’y a pas besoin d’une longue pause, quelques dizaines de secondes peuvent suffire. Bien sûr, si tu peux couper quelques minutes, c’est encore mieux.

Vraiment, sur la journée, ces pauses ne seront une perte de temps pour personne.

S’aérer

Faire une pause au bureau c’est bien, faire une pause dehors c’est encore mieux. Le fait de marcher ne serait-ce qu’une ou deux minutes pour aller jusqu’à dehors sollicitera de manière différente tes cervicales. Tu pourras en profiter pour faire les quelques mouvements décrits ci-dessous.

Surtout, en allant dehors, ton regard portera forcément plus loin. Et tes cervicales ne s’en porteront que mieux ! En effet, tout est relié. Lorsque tu regardes tout le temps quelque chose de prêt, tes cervicales en souffrent. Elles restent beaucoup plus figées dans la même position que si ton regard se portait plus loin.

Faire des mouvements

Tu te rappelles des échauffements des cours de gym au bahut ? Et bien voilà, on les retrouve. Tourner la tête à gauche et à droite. Regarder vers le haut et vers le bas. Incliner la tête en rapprochant le cou de l’oreille. Faire des cercles avec son cou. Voilà les mouvements de base que tu peux répéter plusieurs fois dans la journée, sans t’arrêter de travailler. Ou même dans la voiture, ou en attendant le bus ou métro.

Le nec plus ultra des mouvements du cou pour les geeks et celui qui pourrait nous faire passer pour un pigeon. Explication. Observe un pigeon, ou une poule, qui marche. Tu verras que sa tête fait des mouvements de va-et-vient vers l’avant et l’arrière. Et ce sans que le menton aille vers le bas et se rapproche du buste.

C’est ce mouvement que tu devrais faire plusieurs fois dans la journée pour limiter les douleurs du cou. Le fait d’être devant l’ordinateur bloque le cou dans une certaine position. À l’inverse, ce mouvement emmène le cou dans la direction opposée. Effet positif garanti !

Masser

N’est-ce pas le réflexe qu’on adopte tous et toutes spontanément. On bosse, on coince sur quelque chose, et on a mal au cou. Spontanément, on libère une de nos mains et on vient se masser la nuque.

Il est vrai que les massages soulagent bien sur le moment. C’est donc un bon moyen de diminuer un peu les douleurs si notre cou nous fait vraiment souffrir. Cependant, ils ne permettent malheureusement pas de prévenir le retour des douleurs, ou même de les faire diminuer sur du moyen terme.

Le plus important pour limiter les douleurs au cou reste d’être le plus actif possible, comme on l’a vu.

A lire aussi : Travail sur écran, arrêtez de vous faire mal !

A Propos de l'auteur

Patrice

Passionné d'informatique depuis l'enfance, je suis aussi programmeur C/C++ Objective C pour PC, Mac, iOS. Bloggeur pour DigitallyOurs à mes heures perdues.

Votre commentaire